Agriculture

Notre commune reste encore en 2014 une commune rurale et agricole dynamique, avec des jeunes agriculteurs qui ont repris l’exploitation de leurs parents.

Il faut rappeller que Gilhoc a connu “l’âge d’or du pêcher” entre 1950 et 1970. Depuis l’agriculture s’est adaptée aux multiples contraintes.
Actuellement nous avons encore plusieurs élevage bovins laitiers (de 30 à 40 laitières par élevage, voir plus) ainsi que des élevages de bovins pour la viande.
Existent aussi 2 élevages de chèvres de plus de 200 chèvres chacun. Un élevage ovin laitier bio avec transformation en fromages et yaourts sur place.
En ce qui concerne l’arboriculture, un agriculteur transforme sa récolte en jus de fruits.

Ces dernières années les plantations de cerisiers se sont beaucoup developpées.
Les châtaigniers demeurent encore bien présents malgré une attaque importante du cynips, pour qui un prédateur, le Torymus, un autre insecte a été trouvé.
Esperons qu’il en sortira vainqueur le plus rapidemment possible.

Il faut rappeller que les châtaignes sont la propriété du propriétaire des châtaigniers (ou ayant droits) et non pas de tout promeneur mal intentionné.